L’essentiel de la cuisine asiatique

Pour moi, l’essentiel de la cuisine asiatique c’est les saveurs et pour avoir de la saveur il faut de bons ingrédients. La clé du succès dans la cuisine asiatique est de trouver l’équilibre parfait entre les saveurs de base: aigre, sucré, épicé. Mes recettes à saveur asiatique sont loin d’être compliquées. Il faut par contre faire un peu de recherche pour trouver les ingrédients. Si vous demeurez en ville, vous avez probablement une épicerie asiatique ou spécialisée près de chez vous. Pour ceux qui reste en région comme moi, profitez de votre prochaine visite en ville pour arrêter dans une de ces épiceries et faites le plein. Les produits dont je vais vous parler se conservent bien et sont souvent utiles pour plus d’une recette.

La base: la sauce soya, le riz et les nouilles de riz

Faites-moi plaisir et éliminez la sauce soya HP … Utilisez plutôt la Kikkoman, c’est la sauce soya utilisée par la majorité des restaurants asiatique ou sushi bars. On la retrouve dans la  plupart des épiceries. Son goût est plus prononcé et salé et moins sucré que les sauces soya ordinaires.

Pour le riz, la majorité du temps j’utilise du riz jasmin pour faire un riz thaï. J’utilise également du riz basmati pour le riz frit. Encore une fois, oubliez le riz Uncle Bens.

Les nouilles de riz se retrouve sous différents formats. Les vermicelles de riz sont les plus populaires mais je préfère les nouilles de riz plus large (0,5 cm à 1 cm). Ces dernières sont plus durs à trouver dans les supermarchés, il faut parfois faire un détour dans une épicerie spécialisée.

Les ingrédients de mon garde-mangé:

Sambal oelek

C’est une sauce, ou plutôt une purée à base de piment. On peut la retrouver dans les supermarchés, sinon dans les épiceries spécialisées ou même dans des sushi bars. Je l’utilise presque partout où je désire mettre du piquant, que ce soit un met asiatique ou non: pad thaï, vinaigrette pour salade asiatique, marinade, mayo épicée, tartare de boeuf, …

Gingembre

Très commun dans la cuisine asiatique, on retrouve le gingembre frais presque partout maintenant dans les supermarchés. Il se conserve très longtemps au congélateur et peut être pratique l’hiver infusé dans de l’eau chaude avec du miel pour soulager les maux de gorge. Un plat populaire contenant du gingembre est le poulet général tao.

Citronnelle

La citronnelle ne s’appelle pas citronnelle pour rien, ça goûte le citron. Vous la retrouvez la plupart du temps dans les épiceries spécialisées mais cela vaut la peine d’en acheter car comme le gingembre, la citronnelle se garde longtemps au congélateur. On retrouve la citronnelle plus particulièrement dans les plats de l’asie du Sud-Est (Inde, Thaïlande, Indonésie, …).

Lait de coco et pâte de cari

Très présente dans la cuisine Thaï et Indienne, le lait de coco vous permettra de faire des sauces onctueuses au goût exotique.  Mélangé avec la pâte de cari et la viande de votre choix et servi avec du riz, vous avez un repas facile à préparer et délicieux. Le lait de coco s’achète en conserve et se retrouve dans tous les supermarchés et vous retrouverez probablement les pâtes de cari juste à côté.

Pâte de tamarin

J’en ai mis du temps à trouver cette fameuse pâte de tamarin, qui est utilisé principalement pour le Pad Thaï. J’en ai trouvé dans une épicerie du cartier chinois à Montréal. C’est ce qui donne cette saveur aigre au Pad Thaï, et pour réussir un vrai bon Pad Thaï c’est un must. J’affectionne particulièrement cette recette car elle est si simple et rapide à faire et le résultat est incroyable … pourvu qu’il y ait de la pâte de tamarin! Donc j’en garde toujours en réserve dans mon garde-mangé.

Vinaigre de riz

Je l’utilise dans la plupart de mes marinades ou sauces asiatiques. Avec le jus de lime ou de citron, le vinaigre de riz aide à obtenir le goût aigre et acidulé et c’est un must pour réussir un bon riz à sushi.

Conclusion

Bien évidemment, il existe plusieurs autres ingrédients de la cuisine asiatique. En fait je n’ai qu’effleuré le sujet. Par contre, ce sont les aliments que je garde toujours dans mon garde-mangé car juste avec ces ingrédients vous pouvez faire des dizaines de recettes différentes. Le secret de la cuisine asiatique est le contraste des saveurs utilisées, mais bien que contrastée, la cuisine asiatique est également équilibrée. Remarquez qu’il y a toujours deux types de saveur dominante, par exemple épicé-sucré et aigre-doux. Je vous invite donc à essayer mes recettes et vous adopterez très vite de genre de cuisine.

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :